Fabricants

Nouveaux produits

Promotions

Service client

Medicament.com est un site légal
L’urée a pour définition un déchet azoté résultant de la dégradation des protéines par l’organisme, filtrée par les reins puis éliminée par les urines. Mais, lorsque les reins ne remplissent plus c... Lire la suite

Urée sanguine Il y a 9 produits.

Résultats 1 - 9 sur 9.
Résultats 1 - 9 sur 9.

L’urée a pour définition un déchet azoté résultant de la dégradation des protéines par l’organisme, filtrée par les reins puis éliminée par les urines. Mais, lorsque les reins ne remplissent plus correctement leurs fonctions, l’urée s’accumule dans la circulation sanguine. Cette accumulation se traduit par un taux élevée d’urée, de créatinine et d’acide urique dans le sang. Mais comment soigner l’urée sanguine ? Vous trouverez dans notre e-pharmacie une sélection de plantes sous forme de compléments alimentaires ou séchées pour faciliter les fonctions d’élimination urinaire.

Les symptômes d’urée dans le sang ou d’urémie sont difficilement décelables. La personne concernée présente généralement une pâleur de la peau, constate une perte de poids et ressent un sentiment de faiblesse et d’inconfort. Seul un prélèvement sanguin réalisé par ponction veineuse (associé éventuellement à un dosage de l’urée dans les urines) peut permettre de mesurer précisément l’urémie. Lorsque le taux d’urée dans le sang dépasse 0,42 g/l chez la femme et 0,45 g/l chez l’homme, on parle alors d’urémie sanguine élevée. Il convient toutefois de distinguer urée et acide urique, un déchet métabolique qui reflète également l’état de santé de nos reins. Des tests sanguins d’urée et de créatinine permettent ainsi d’évaluer de manière globale la capacité d’épuration des reins vis à vis des déchets de l’organisme.

Une fois l’urémie confirmée, le traitement de l’urée sanguine passe généralement par un régime alimentaire adapté afin de réguler le taux d’urée dans le sang. Il convient donc de limiter les apports en protéines animales, les apports de sel et de conserve une bonne hydratation. Certaines plantes sont également capables de favoriser l’élimination et de nettoyer les reins grâce à leur action diurétique. C’est notamment le cas de l’artichaut, de la busserole, de la piloselle, du chiendent, de la bruyère, de l’orthosiphon ou encore du pissenlit.