Fabricants

Nouveaux produits

Promotions

Service client

Medicament.com est un site légal
L’allergie a pour définition une réaction immunitaire de l’organisme à une certaine substance tels que le pollen, les phanères des animaux domestiques ou certains aliments. Ce phénomène d’exagérati... Lire la suite

Allergies Il y a 5 produits.

Résultats 1 - 5 sur 5.
Résultats 1 - 5 sur 5.

L’allergie a pour définition une réaction immunitaire de l’organisme à une certaine substance tels que le pollen, les phanères des animaux domestiques ou certains aliments. Ce phénomène d’exagération pathologique déclenché par le système immunitaire peut être immédiat ou bien retardé (les manifestations surviennent alors quelques jours plus tard après contact avec les substances allergènes). On distingue plusieurs types d’allergie : les allergies alimentaires, les allergies cutanées, les allergies aux animaux et les allergies aux pollen ou pollinoses. Selon l’ARS (Agence Régionale de Santé), les allergies aux pollens figurent parmi les allergies les plus répandues en France, concernant 20 % des enfants à partir de 9 ans et 30 % des adultes.

Chaque année, la présence dans l’air de pollen allergisant cause écoulement nasal, éternuement, nez et gorge qui grattent, conjonctive de l’œil… La rhinite allergique, couramment appelée « rhume des foins », présente des symptômes quasiment identiques à ceux du rhume d’origine virale. Si vous constatez ces symptômes d’allergie, il est conseillé de consulter un médecin afin d’identifier les causes de l’allergie et d’être orienté vers le traitement adapté. Dans le cas d’une rhinite allergique, le traitement de l’allergie peut consister à la prise de médicaments allopathiques pour les allergies ou les souches homéopathiques traditionnellement utilisées dans le traitement d’appoint de certaines manifestations allergiques comme la rhinite spasmodique, le rhume des foins et la conjonctivite allergique.

Parmi les principaux remèdes homéopathiques indiqués, Allium Cepa (oignon) permet de soulager les symptômes en cas de rhinites infectieuses mais agit également en prévention avant la période critique de pollinisation. En complément de ce traitement de fond, il est possible de traiter les symptômes spécifiques telles que l’irritation ou gêne oculaire avec rougeur ou larmoiement. Dans ce cas, l’application d’un collyre homéopathique en solution peut être conseillée. D’autres formes et conditionnements sont possibles : solution pour pulvérisation nasale, comprimés à sucer, gouttes, ampoules…

Un diagnostic médical est préférable à toute tentative d'auto-médication. Si les symptômes persistent, demandez un avis médical.