Fabricants

Nouveaux produits

Promotions

Service client

Medicament.com est un site légal
En cas de douleurs musculaires ou articulaires, les patchs chauffants constituent un traitement possible. En libérant une chaleur constante et apaisante, le patch anti-douleur décontracte la zone c... Lire la suite

Patchs Il y a 4 produits.

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.

En cas de douleurs musculaires ou articulaires, les patchs chauffants constituent un traitement possible. En libérant une chaleur constante et apaisante, le patch anti-douleur décontracte la zone concernée et offre un réel apaisement. L’emplâtre médicamenteux, quant à lui, prend la forme d’un patch anti-inflammatoire indiqué en cas de traumatismes bénins (foulures, entorses ou contusions). Notre e-pharmacie vous propose une sélection de patchs pour soulager temporairement et de façon ciblée les douleurs musculaires et articulaires : patch anti-douleur épaule, cou, poignets, arthrose…

Le patch chauffant atteint progressivement sa température optimale (environ 40°C) pour apaiser la douleur. Les patchs chauffants contiennent généralement de l’oxyde de fer qui, en réaction à l’oxygène dans l’air une fois sorti de son étui, produit de la chaleur : ce phénomène est appelé « phénomène d’oxydation ». Selon les produits, l’action peut durer jusqu’à 10 h. Le charbon actif est également utilisé dans la plupart des patchs chauffants en association avec de l’eau et de la poudre de fer qui s’activent naturellement au contact de l’air. Une fois diffusés, les patchs chauffants ne sont pas réutilisables.

L’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) distingue le patch chauffant de l’emplâtre. En effet, l’emplâtre médicamenteux ou emplâtre américain procure également une sensation de chaleur mais s’applique toutes les 12 heures pour soulager la douleur. Il contient un anti-inflammatoire diffusé à travers la peau (transdermique) à vitesse constante qui traite les douleurs rhumatismales, lumbago, sciatique, entorses ou foulures. Un diagnostic médical est préférable à toute tentative d’auto-médication. Si les symptômes persistent, demandez un avis médical.

Un diagnostic médical est préférable à toute tentative d'auto-médication. Si les symptômes persistent, demandez un avis médical.