Une allergie respiratoire est une réaction excessive du système immunitaire de l’organisme à la suite d’un contact avec une substance étrangère appelée allergène.
Dans les allergies respiratoires, l’allergène est inhalé par le patient. Les pneumallergènes les plus souvent rencontrés sont : les acariens, les pollens, les moisissures, les phanères d’animaux : plumes, écailles, poils d’animaux de compagnie. Mise à jour printemps 2018 : les quantités de pollen explosent sur le territoire national.

L’allergie respiratoire peut être sous forme de rhinite allergique avec le nez bouché,des salves d’éternuements, le nez qui coule ou sous forme de conjonctivite allergique saisonnière avec les yeux rouges qui piquent, avec sensation de sable dans les yeux,ou encore sous forme d’asthme allergique avec diminution du souffle, sifflements bronchiques, toux persistante souvent nocturne.

Entre 20 et 30% de la population française serait actuellement touché par les allergies respiratoires.
En France, l’asthme concerne 10% des enfants et 6 à 7% des adultes tandis que la rhinite allergique liée aux pollens concerne 15% de la population de 15 à 50 ans.

Prévention de l’Allergie respiratoire

Quand les allergies respiratoires touchent des personnes ayant une prédisposition génétique il n’existe pas réellement de moyen de prévention .
Mais leur allergie est aggravée par le tabagisme aussi bien actif que passif et par la pollution .
Il ne faut donc pas fumer ni s’exposer aux fumées de cigarettes des proches quand on est allergique. Il est également conseillé de rester confiné chez soi le plus possible et de ne pas pratiquer d’activité physique lors des pics de pollution.
Éviter de faire sécher le linge dehors pendant les périodes de pollens,aérer la maison le matin.

Traitement des allergies

Des traitements anti-histaminiques peuvent être prescrits comme la cétirizine ou la loratidine, l’homéopathie peut être d’une grande aide avec les granules de pollens 15CH, poumon histamine 15CH, et apis mellifica 9CH ou rhinallergy en comprimés, les huiles essentielles de géranium, citron et lavande en diffusion 15 min avant le coucher peuvent purifier l’atmosphère.

Le RNSA

En ce printemps 2018 Le RNSA signale un risque très élevé d’allergie aux pollens de bouleaux, dans la moitié nord de la France tandis que les pollens de platanes gagnent du terrain au Sud, Les pollens de frêne sont en forte augmentation sur l’ensemble du territoire avec un risque d’allergie élevé. Les conditions anticycloniques qui règnent sur la France actuellement favorisent la pollinisation des arbres et des herbacées et les personnes allergiques doivent se protéger par des gestes simples : se rincer les cheveux le soir, favoriser l’ouverture des fenêtres avant le lever et après le coucher du soleil, éviter de faire sécher le linge à l’extérieur, rouler en voiture fenêtres fermées, bien suivre son traitement et consulter son médecin en cas de symptômes.

Carte 2018 des risques d'allergies au pollen

Carte 2018 des risques d’allergies au pollen

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix.