Pour beaucoup d’hommes et de femmes, les semaines qui précédent l’été sonnent l’heure du régime minceur. Avant l’arrivée des beaux jours et des vacances, de nombreux français souhaitent perdre quelques kilos et retrouver la ligne. Mais choisir son régime minceur pour se préparer pour l’été est loin d’être simple. En plus des différents types de régime possibles (hyperprotéiné, dissocié, jeûne, méthodes douces…), il existe aujourd’hui de nombreux produits et compléments pour perdre du poids. Dans cet article, nous vous présentons les principaux types de régime et vous donnons quelques conseils qui vous aideront à vous y retrouver.

Le principe de la perte de poids

Les beaux jours arrivent et, avec eux, les tenues légères sorties des placards et les transats installés dans le jardin. C’est le moment idéal pour dire adieu aux kilos superflus de l’hiver et redessiner sa silhouette ! Se mettre au régime d’accord mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Avant de savoir quelle méthode choisir et de se lancer, il est important de connaître ce qu’implique un régime minceur sur votre corps et de comprendre le principe de base de la perte de poids.

La perte de poids, ou amaigrissement, répond à une équation entre 3 éléments : les apports caloriques et la dépense énergétique (qui composent à eux deux la balance énergétique) et l’alimentation. La balance énergétique permet de mieux comprendre les variations de poids car elle répond à une logique simple :

  • si les apports caloriques sont supérieurs aux dépenses énergétiques, vous prenez du poids
  • si les apports caloriques sont inférieurs aux dépenses énergétiques, vous maigrissez
  • si les apports caloriques sont égaux aux dépenses énergétiques, vous maintenez votre poids.

La balance énergétique dépend donc directement de votre alimentation puisqu’elle varie en fonction de l’énergie qui entre et qui sort de votre corps. Cette énergie est elle-même liée aux aliments ingérés mais aussi aux dépenses caloriques lors de vos activités physiques ou pour le métabolisme de base. En effet, 70% des calories brûlées au cours d’une journée proviennent de l’énergie minimale dont le corps a besoin pour maintenir sa température, digérer, renouveler les tissus…

Au final, pour perdre du poids et rééquilibrer la balance énergétique, vous pouvez donc soit agir sur vos activités physiques soit sur vos apports caloriques et votre alimentation. L’idéal étant bien sûr d’associer les deux… Mais c’est souvent le régime minceur ou régime amaigrissant qui est privilégié.

Les différents types de régimes minceur

Le régime minceur, dont le but est de faire perdre du poids, consiste en une diminution de la quantité d’énergie ingérée. Pour cela, il existe différents types de régime minceur qui se basent sur les apports alimentaires (calories) ou sur les nutriments (protéines, lipides, glucides). Nous vous décrivons ci-dessous les principaux types de régimes et leurs avantages et inconvénients.

Le régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné, apparu dans les années 60 aux États-Unis, est un régime minceur express qui repose sur la consommation de viande, de poisson, d’œufs et de laitages à 0% en majorité. L’objectif de ce régime minceur est d’augmenter la consommation de protéines pour parvenir à une perte de poids importante et très rapide. En effet, en plus de diminuer la sensation de faim, les protéines sont de très bons diurétiques et permettent de perdre beaucoup d’eau. Elles obligent également l’organisme à puiser dans les réserves de sucres (glycogène). Le régime hyperprotéiné n’agit donc pas énormément sur la masse graisseuse mais exerce surtout une action diurétique.
S’il a l’avantage de faire perdre du poids rapidement (2 à 3 kilos par semaine), il ne permet aucun écart et n’est pas efficace sur le long terme. Pire : le régime hyperprotéiné peut s’avérer dangereux pour la santé, notamment en cas de maladie cardiovasculaire. Les carences en vitamines et minéraux sont nombreuses et l’alimentation très déséquilibrée peut engendrer des troubles alimentaires.

Le régime dissocié

Créé dans les années 30, le régime dissocié consiste à ne manger qu’une seule famille d’aliments en même temps. Ainsi, il n’est pas réellement restrictifs en termes d’aliments du moment où ils ne sont  pas mangés et donc digérés ensemble. En effet, selon les principes du régime dissocié, certains aliments ne doivent pas être consommés ensemble car leur association induit une prise de poids. En revanche, manger qu’un seul groupe d’aliments par menu ou par jour accélérerait la sensation de satiété et permettrait de ne jamais avoir faim. Il existe plusieurs types de régimes dissociés : le régime Antoine (un seul type d’aliment par jour), le régime Shelton (un seul type d’aliment par repas) ou encore le régime Montignac basé sur l’association entre graisse et sucres.

Le régime dissocié permet ainsi une perte de poids importante et rapide sans sensation de frustration puisqu’il autorise à manger de tout. Mais il a l’inconvénient d’être monotone et difficile à appliquer avec une vie active. De plus, il peut entraîner des carences importantes en micronutriments, protéines et vitamines. Consommer des aliments séparément peut également provoquer des troubles gastro-intestinaux.

Le jeune

De plus en plus de français sont adeptes du jeûne pour perdre du poids. Le jeûne intermittent ne repose pas principalement sur l’autorisation ou l’interdiction de certains aliments mais sur les périodes où l’on mange et celles où l’on ne mange pas. Parmi les différentes formes de jeûne intermittent, le régime 5:2 est le moins restrictif. A faire deux jours par semaine avec eau et tisanes, il permet une perte progressive de poids en alternant une alimentation limitée pendant deux jours avec une alimentation normale les autres jours. Pendant 1 semaine, les apports caloriques sont réduits de 75 % seulement les jours de jeûne. Par exemple, une femme dont les besoins sont de 2000 calories par jour diminuera son apport calorique total à 500 calories pendant les 2 jours de jeûne par semaine.

Le jeûne permet une perte de poids sans trop avoir à rogner sur les petits plaisirs et les recettes gourmandes. 5 jours sur 7, il est possible de consommer presque tous les aliments puisqu’il n’y a pas d’aliments interdits dans le jeûne intermittent.

Cependant, il est difficile à suivre avec une vie familiale, il est peu convivial et entraîne une chute de tonus dans la journée avec risque d’hypoglycémie. Le besoin de compenser peut être important après le jeûne et il est souvent suivi d’un effet rebond.

La méthode douce

La méthode douce est le régime minceur que nous conseillons. En effet, la perte de kilos est progressive, l’effet durable et il est bénéfique pour l’organisme dans son ensemble. La méthode douce consiste à prendre de nouvelles habitudes alimentaires et à pratiquer une activité physique régulière. C’est encore le meilleur moyen pour rééquilibrer la balance énergétique (apports caloriques/dépense énergétique) expliquée ci-dessus. L’objectif de la méthode douce est de réduire petit à petit l’apport énergétique quotidien tout en augmentant la dépense calorique. Pour cela, il convient de revoir l’aspect quantitatif et qualitatif de l’alimentation mais aussi son hygiène de vie et son activité physique. Si vous ne souhaitez pas payer pour un abonnement à la salle de sport, vous pouvez peut être prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, pratiquer la marche, faire du jardinage ou du vélo… Profitez-en : c’est gratuit ! Mais la méthode douce n’agit pas seulement sur la perte de poids puisque, en vous invitant à faire du sport, elle permet de réduire les risques d’obésité, de maladies cardiaques, de diabète… et améliore notre bien-être.

Produits et compléments du régime

Si vous suivez un régime minceur, peut-être avez-vous besoin de produits et compléments pour accompagner votre perte de poids. Ces derniers peuvent drainer et détoxifier l’organisme, brûler les graisses, stimuler l’activité métabolique au repos, réduire la sensation de faim… Il existe également des produits amincissants à action locale pour sculpter son corps et raffermir la peau. Tout un programme ! Nous vous proposons ci-dessous une description de chacun de ces produits et compléments du régime minceur.

Le drainage et produits drainants

Avant tout régime, il est important de drainer l’organisme avec une cure de 10 à 15 jours grâce à un produit drainant. Les draineurs ou produits drainants participent à la perte de poids de différentes façons : ils exercent une action diurétique, permettant d’augmenter la sécrétion urinaire et donc d’éviter la rétention d’eau, purifient le foie et les reins ou encore stimulent la digestion. Mais les produits drainants ne se suffisent pas à eux seuls : ils doivent venir en accompagnement d’un régime minceur, d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière.

La plupart des produits drainants contiennent des plantes dépuratives naturelles comme l’artichaut, la reine des près, le thé vert, le bouleau, le desmodium… comme ERGYDETOX. Ces plantes sont idéales pour vous aider à retrouver la ligne et accompagner un régime amaigrissant.

Les brûles-graisses

Comme leur nom l’indique, les brûles-graisses ont pour objectif de brûler les graisses et de limiter leur stockage dans l’organisme afin de perdre du poids. En effet, les graisses, qui constituent la plus grande réserve d’énergie du corps humain, sont soient stockées par les cellules du tissu adipeux soient transformées en énergie. Pour inciter l’organisme à utiliser les graisses plutôt qu’à les stocker, les brûles-graisses agissent en augmentant le métabolisme de base (ils accroissent alors les dépenses énergétiques) ou en facilitant le déstockage des graisses. Ils peuvent ainsi aider à perdre du gras qui s’accumule chez les personnes qui ont tendance à grossir. Les brûles-graisses sont le plus souvent d’origine naturelle, à base de thé vert, caféine, fucoxanthine… Ils sont commercialisés sous différentes formes : gélules, comprimés ou encore poudres à diluer comme Lipoxycut, préparation pour boisson brûle-graisses.

Stimulateurs de l’activité métabolique au repos

Vous l’aurez compris : la perte de poids passe aussi par la stimulation du métabolisme de base qui, rappelons-le, représente 70% des calories brûlées au cours d’une journée. C’est pourquoi les stimulateurs de l’activité métabolique au repos peuvent être intéressants. Comme les brûles-graisses, ils incitent l’organisme à brûler de l’énergie et donc à brûler les réserves graisseuses, même au repos. Augmenter son métabolisme permet donc d’accentuer et de booster sa perte de poids. Certaines plantes sont naturellement capable de stimuler l’activité métabolique au repos. C’est le cas du ginseng, du guarana et du maté.

Inhibiteurs de la sensation de faim et coupe-faim

La faim est la pire ennemie des personnes au régime. Pendant votre régime, vous pouvez prendre des gélules coupe-faim qui réduiront votre appétit. Utilisés à bon escient, ils peuvent faciliter la perte de poids. Capables d’absorber massivement l’eau, les inhibiteurs de la sensation de faim forment une sorte de gel qui, à l’intérieur de l’estomac, favorise l’apparition de la sensation de satiété. Certains aliments exercent naturellement une action coupe-faim comme le fucus ou la pectine de pomme. Il existe également des formules composées comme Activa minceur, à base de thé vert, fucus, gingembre et ananas, ou encore Fringalinhib à base de Gymnema Sylvestre : une plante efficace pour limiter les grignotages et perdre du poids.

Produits et solutions détoxifiantes

Les produits détoxifiants sont complémentaires des produits drainants et sont tout aussi utiles pour perdre du poids. En effet, ils participent au fonctionnement normal des mécanismes d’élimination de l’organisme (déchets, toxines et toxiques) par voie biliaire ou urinaire. Les toxines, qui ont tendance à se stocker dans les cellules graisseuses, incitent l’organisme à stocker plus d’eau. Une cure détox permet ainsi d’éliminer le surplus de toxines, d’assainir son organisme et de le purifier afin d’accentuer la perte de poids. Il existe sur le marché de nombreuses solutions détoxifiantes sous forme de boissons comme Détoxlim Smoothie Vegan, ou de sticks buvables comme Minceur Fluide Elusanes, voire plus classique avec les gélules Activa Détox.

Crèmes et huiles à action locale

Pour compléter cette routine, vous pouvez appliquer un soin minceur à action locale, matin et soir, afin de tonifier votre corps. Les crèmes et huiles à action locale sont intéressantes pour lutter contre la cellulite, estomper les capitons et l’aspect peau d’orange, affiner la silhouette et raffermir la peau. Vous pouvez par exemple appliquer le sérum anti-cellulite Nuxe ou l’huile anti-cellulite Nuxe directement sur les zones concernées par la cellulite et sous forme de massages circulaires.

Mincir par les plantes

Que ce soit en tant que brûles-graisses, coupe-faim, stimulateurs de l’activité métabolique ou solutions détox, les plantes peuvent être d’une aide précieuse pour mincir et perdre vos quelques kilos en trop avant l’été. Certaines plantes sont à privilégier pour la perte de poids et seront de véritables alliées naturelles. Le pissenlit, par exemple, améliore la digestion, stimule le brûlage des graisses, élimine les toxines et est diurétique. C’est pourquoi on le retrouve couramment dans les tisanes anti-rétention d’eau comme Médiflor n°4 tisane rétention d’eau. La reine des près est également intéressante pour améliorer l’élimination des déchets de l’organisme mais aussi pour lutter contre la cellulite et favoriser le déstockage des graisses. Le thé vert, le guarana, la spiruline et le garcinia cambogia sont d’autres plantes qui aident à mincir en agissant spécifiquement sur le métabolisme de base et la régulation de l’appétit. N’hésitez donc pas à vous aider des plantes pour perdre du poids naturellement, en complément de votre régime minceur, d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière.