La plage est le lieu par excellence pour se détendre lors de vacances bien méritées, avec des activités pour toute la famille, entre les châteaux de sable pour les plus petits et les parties de beach-volley endiablées pour les plus grands !

Savez-vous que des risques pour la santé existent ? Êtes-vous paré pour un été sans déconvenues ?

Risque numéro un : le soleil

On ne le répète jamais assez, le soleil peut causer bien des ennuis avec deux risques majeurs : le coup de soleil d’une part qui est une brûlure superficielle de l’épiderme, et l’insolation d’autre part qui est un type d’hyperthermie.

Plus que jamais lorsque vous êtes à la plage, il est absolument indispensable d’appliquer de la crème solaire à indice de protection élevé (comme la SPF 50) pour ne pas subir de méchants coups de soleil. Ces derniers provoquent des coups de soleil douloureux à court terme, mais le vrai risque à plus long terme est le mélanome, également appelé cancer de la peau. Chaque année, environ 10 000 nouveaux cas de cancers de la peau apparaissent, provoqués essentiellement par l’exposition aux UV.

crème solaire

La crème solaire, garante d’un été sans coups de soleil

Pour éviter l’insolation, il faudra aller à la plage aux heures où le soleil n’est pas au plus haut dans le ciel, c’est à dire après 16 h. Cela coïncide également avec la fin de la digestion du déjeuner,  ce qui est parfait. Vous pouvez également adopter un chapeau ou une casquette notamment pour les chevelures les plus foncées qui attirent la chaleur solaire.

 

Précautions pour la baignade

Température de l’eau

La baignade en mer est réputée bonne pour la santé depuis plusieurs décennies, grâce aux oligo-éléments présents à l’état naturel. Il faut néanmoins prendre garde à ne pas s’immerger trop rapidement, car la différence de température avec l’eau froide peut provoquer dans les cas extrêmes une hydrocution. Il s’agit d’un malaise avec perte de connaissance qui peut aboutir à la noyade.

hydrocution

Pour éviter l’hydrocution, mouillez votre corps progressivement

 

Lentilles de contact proscrites

Les porteurs de lentilles de contact doivent absolument retirer leurs lentilles pour leur préférer les lunettes de vue, avant de se baigner en mer. La lentille composée d’hydrogel est poreuse, c’est une véritable éponge qui stocke les germes environnants. En vous baignant avec des lentilles, vous risquez de récolter les bactéries présentes dans l’eau qui peuvent occasionner des complications ophtalmologiques graves.

La lentille hydrogel se transforme vite en nid à bactéries !

La lentille hydrogel se transforme vite en nid à bactéries !

Cela est valable également pour la piscine qui contient de nombreux germes malgré l’eau chlorée et le système de filtration.

Si vous vous retrouvez malgré vous dans l’une de ces situations, le mieux est de porter des lentilles journalières jetables que vous pourrez retirer aussitôt rentré(e) chez vous. En cas d’irritation de l’œil ou de gêne, consultez un ophtalmologiste sans tarder.

 

Le sable abrite tout un écosystème

Les parasites et champignons dans le sable

A la plage, il n’est pas rare de s’allonger directement contre le sable pour une petite sieste. La plupart du temps cela n’entraine aucun problème de santé. A vous d’être vigilants si vous constatez des symptômes inhabituels, particulièrement sur l’épiderme.

Une manifestation assez courante est une mycose qui provoque des tâches marron sur le torse et qui évoluent en tâches blanches de dépigmentation. Elle couvre rapidement une large zone du corps, et nécessite une consultation médicale pour éradiquer la mycose. Rassurez-vous, si elle peut être impressionnante cette mycose reste bénigne sans grande complication à craindre.

 

Les espèces animales à risques

En vous promenant sur le sable, il existe un risque de rencontrer une créature peu civilisée qui vous pique ou morde.

Notamment, la vive est un poisson qui s’enfouit dans le sable dotée d’épines dorsales venimeuses. Si vous marchez dessus par inadvertance, vous sentez une vive douleur engourdissante. Le réflexe à avoir est d’utiliser une pompe à venin type Aspivenin si vous en avez, puis de neutraliser le venin par le chaud grâce notamment à un bain de pieds à température.

Les puces de sable peuvent infliger des morsures désagréables, qui peuvent véhiculer des maladies. Une morsure de puce des sables se présente sous la forme de points rouges répartis généralement sur le pied. Un second cas existe avec les puces des sables, où les puces femelles logent leurs œufs sous la peau jusqu’à éclosion, ce qui provoque des boursouflures sur la peau. Dans ce cas il faut consulter un médecin sans attendre pour un traitement adapté.